Dépannage plomberie et chauffage sur POITIERS (86)

L’entretien d’une chaudière à condensation gaz

chaudiere-condensation-gaz-poitiers-86

 

L’entretien d’une chaudière à condensation gaz est obligatoire et doit être réalisé tous les ans par un professionnel du chauffage, comme l’entreprise Porcheron à Nieuil l’Espoir, dans la Vienne (86).

Si la chaudière gaz à condensation est le système de chauffage demandant le moins d’entretien, par rapport à d’autres moyens de chauffage, il est tout de même important de rester vigilant sur son entretien et ce pour votre sécurité et celle de votre famille. Nous allons voir au travers de cet article les points de vérification à réaliser ainsi que les économies qui peuvent être réalisées.

 
L’entretien annuel de votre chaudière à condensation gaz

Comme évoqué ci-dessus, un entretien de chaudière doit être effectué tous les ans. Un contrat d’entretien peut être convenu avec votre installateur de chauffage. Ce contrat vous permettra en cas de panne, de bénéficier du déplacement et réparation gratuite de votre installateur de chauffage (à voir : les mentions du contrat).

Le coût de cet entretien annuel varie, suivant les chauffagistes, entre 80 et 150€ à l’année.

Attention, les chaudières à condensation gaz dotées d’une puissance supérieure à 400kW doivent obligatoirement être contrôlées tous les 2 ans, par un professionnel qualifié du chauffage. Le chauffagiste procèdera alors divers points de contrôle :

  • rendement de la chaudière
  • existence et fonctionnement d’appareils de contrôle et de mesure,
  • état de votre circuit de chauffage (tuyauterie, radiateurs…)

Entretien de chaudière = économies de chauffage

Le principal point de vérification est d’entretenir vos émetteurs. En circulant dans les radiateurs, l’eau contenue finit par s’appauvrir en oxygène. Cette circulation en circuit fermé, transforme l’eau en boue. Il existe des produits qui permettent d’atténuer et protéger vos canalisations, renseignez-vous auprès de Christian Porcheron, chauffagiste expérimenté près de Poitiers.

En effet, une installation de chauffage saine offre un meilleur rendement. Vous réaliserez ainsi des économies de combustibles.

Quels sont les contrôles usuels à réaliser

La chaudière à condensation gaz est plutôt simple d’utilisation. Un contrôle important à réaliser est celui de l’eau contenue dans votre installation. Si celle-ci manque, vous verrez l’indicateur de pression, exprimé en bar, baisser et la chaudière se mettre en sécurité, si la pression n’est pas suffisante.

Pour y remédier, il vous suffira simplement d’ouvrir le robinet d’eau afin de faire remonter la pression jusqu’à 1.2 bars. En cas d’absence prolongée (plus d’une semaine), veillez à mettre votre chaudière en mode hors-gel et surtout, ne pas couper l’alimentation électrique de la chaudière.

Quels sont les critères d’alertes à surveiller?

Des bruits anormaux doivent vous alerter. Des fuites d’eau ou une consommation d’énergie trop conséquente, sont autant de points importants qu’il vous faut surveiller.

Votre eau chaude sanitaire ne chauffe pas de manière uniforme ? Cela peut être un signe de future panne.

En règle générale, une chaudière à condensation gaz qui a plus de 10 ans, est plus susceptible de rencontrer des problèmes techniques. Son remplacement devra être envisagé. En dessous de 10 ans, il n’est souvent pas nécessaire de remplacer une chaudière condensation.

Les crédits d’impôt 2015 existant pour l’installation d’une chaudière gaz à condensation.

Le crédit d’impôt existant, depuis le 1er septembre 2014, est de 30% pour l’installation d’une chaudière gaz à condensation.